Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog citoyen de Jean-Laurent Turbet

Pourquoi Patrick Balkany doit partir.

10 Janvier 2017 , Rédigé par JL Turbet Publié dans #Poltique, #Levallois, #EmmanuelMacron, #EnMarche!, #Balkany

Pourquoi Patrick Balkany doit partir.

Communiqué

Pourquoi Patrick Balkany doit partir

 

Toutes les choses ont une fin et nous assistons à Levallois-Perret au long fin de règne du maire, et encore député Patrick Balkany.

 

La situation est devenue pour lui tout à fait intenable. Et pour les levalloisiens, insupportable.

 

J'ai toujours respecté à la fois les personnes et les fonctions en politique. Et pour ceux qui, comme Patrick Balkany, ont des soucis avec la justice, la présomption d'innocence. Car les hommes - même ceux qui peuvent sembler les plus forts - ont des moments de fragilité et de fracture qui peuvent les amener à commettre des gestes dramatiques. C'est pourquoi je pèse les mots écrits ici, car si le devoir impose de les écrire, il convient de garder à la fois la dignité nécessaire et la mesure dans les arguments émis.

 

Patrick Balkany est aujourd'hui sept fois mis en examen.

 

Nous venons d'apprendre à la lecture du "Journal du Dimanche" du 8 janvier 2017 que le maire de Levallois a avoué devant le juge d'instruction avoir détenu des comptes offshore : " Une autre scène d'"aveux", de Patrick Balkany cette fois, inédite à ce jour, a eu lieu le 5 octobre 2016 dans le bureau du juge Van Ruymbeke. Face à une montagne de preuves, le député-maire de Levallois a été contraint d'admettre, même en la minimisant par une histoire familiale complexe et invérifiable, une longue pratique des comptes offshore, ainsi que la propriété de la villa Serena. Un revirement complet de son système de défense. Lors de son interrogatoire précédent, en janvier 2016, le député-maire avait refusé de s'expliquer ".

 

Après ces aveux non démentis, le Maire de Levallois, Patrick Balkany, devrait de lui-même en tirer les conclusions qui s'imposent : Démissionner de ses mandats de député et de maire de Levallois pour se concentrer sur sa défense.

 

Et nous entendons également le silence assourdissant du candidat François Fillon et de la direction du parti Les Républicains devant cette situation ubuesque. Aucune demande de démission, aucun propos condamnant les pratiques du maire... Il est vrai que beaucoup à droite doivent tant à Patrick Balkany... En tout état de cause à ce niveau là cela s'appelle de la complicité, qui marquera durablement le candidat de la droite, comme l'affaire Schuller avait discrédité et fait perdre le candidat Balladur....

 

De nouvelles pratiques politiques doivent voir le jour avec un personnel politique renouvelé. C'est bien ce qu'attendent les françaises et les français en 2017. Un grand rassemblement de celles et de ceux qui - venus de la gauche ou de la droite - veulent un vrai changement des pratiques et une nouvelle vision pour notre pays. Une nouvelle dynamique, une nouvelle ambition.

C'est ce que souhaiteront aussi les levalloisiennes et les levalloisiens en 2020.

Mais en attendant une chose est certaine : Patrick Balkany doit partir.

 

Jean-Laurent Turbet

Conseiller Municipal

"En Marche ! avec Emmanuel Macron"

 

Membre du groupe "Une autre histoire pour Levallois", présidé par Anne-Eugénie Faure.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article