Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog citoyen de Jean-Laurent Turbet

Pourquoi je ne voterai pas à la primaire du PS et de la BAP.

18 Janvier 2017 , Rédigé par JL Turbet Publié dans #EnMarche!, #EmmanuelMacron, #Macron, #Ensembleavecmacron, #Politique, #Présidentielle 2017, #EnMarche, #France, #PS, #Primaire

Pourquoi je ne voterai pas à la primaire du PS et de la BAP.

Le Parti Socialiste, (dont je suis membre depuis 1984) organise des élections primaires les 22 et 29 janvier prochains en vue de l’élection présidentielle du mois de mai 2017.

Une candidate et six candidats s’affrontent.

Je ne conteste évidemment pas le droit au Parti Socialiste d’organiser une primaire. Prévue dans son organisation pour favoriser la candidature de François Hollande à un nouveau mandat, elle est aujourd’hui tardive et ne parvient que peu à mobiliser l’intérêt – même des électeurs de gauche.

A des débats (in)ternes s’ajoutent des candidats tétanisés par l’issue du vote, ses enjeux et la pérennité de cette candidature jusqu’au mois de mai.

Quel candidat sortira vainqueur de cette primaire ? Nous n’en savons rien. Arnaud Montebourg, Benoit Hamon, Manuel Valls, Vincent Peillon ? Avec quel programme, quelle orientation politique ? Nous n’en savons rien non plus.

Je comprends que des socialistes aillent voter à la primaire pour savoir ce qu’ils vont faire ensuite : Soutenir le candidat élu, soutenir Emmanuel Macron, voire soutenir Jean-Luc Mélenchon.

Un souffle de liberté bienvenu dans le monde politique français Mais en ce qui me concerne j’ai annoncé depuis plusieurs mois soutenir la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle (photo prise le 12 juillet 2017 au meeting de la maison de la Mutualité). Dès le mois d'avril 2017 j'avais été enthousiasmé par la naissance d'En Marche !

Ne souffrant pas de schizophrénie (en tout cas pas plus que la normale…) je ne vois pas pourquoi j’irais choisir un candidat pour lequel je ne voterai pas au  1er tour et donc pourquoi je voterais à la primaire socialiste.

Emmanuel Macron, qui veut rassembler les français avec un projet fort et novateur, élaboré en concertation avec des femmes et des hommes venus de tous les horizons politiques, a su créer en quelques mois une dynamique sans précédent autour de sa candidature.

C’est cette dynamique qu’il faut amplifier afin de qualifier Emmanuel Macron pour le second tour de l’élection présidentielle et pour qu’il gagne l’élection.

Un souffle de liberté bienvenu dans le monde politique français Il ne faut donc rien faire ni rien dire qui puisse entraver ce chemin et qui empêche – le moment venu – de rassembler tous les progressistes autour d’Emmanuel Macron.

Mais ne soyons ni naïf ni dupe : chacun voit bien aujourd’hui où est la dynamique, où est l’essor, où est l’enthousiasme, où est le mouvement et qui est le seul candidat capable de l’emporter devant le candidat (ou la candidate) des forces réactionnaires et du repli de la France : c’est clairement, évidemment, définitivement Emmanuel Macron.

Un souffle de liberté bienvenu dans le monde politique français Mon ami Philippe Sarre, socialiste et ancien maire de Colombes, a publié sur sa page Facebook un article faisant également part de sa décision de ne pas participer à cette primaire du PS.

Gérard Collomb (photo ci-contre) président de la Métropole et maire de Lyon fera de même. Comme bien d'autres dans toutes les villes de France.

Donc, en ce qui me concerne, dès le premier tour de l'élection présidentielle et sans passer par la primaire, je voterai pour le seul candidat progressiste capable de gagner : Emmanuel Macron.

 

Jean-Laurent Turbet

Conseiller Municipal de Levallois-Perret

#EnMarche #EmmanuelMacron

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article