Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog citoyen de Jean-Laurent Turbet

Manuel Valls soutient Jean-Laurent Turbet. Réunion publique le 11 mars à Levallois-Perret.

3 Mars 2011 , Rédigé par JL Turbet

 

C'est avec grand plaisir  que je peux annoncer la venue de :

 

 Manuel Valls

Député - Maire d’Evry

 

qui viendra me soutenir  lors d'une réunion publique le

 

Le vendredi 11 mars 2011 à 19 h 30

 Au Pavillon des Fêtes, Place de Verdun

 A Levallois-Perret

 (à 3 minutes à pieds du métro Anatole France)

 

à cette occasion, Manuel Valls interviendra sur le thème :

 

« Le sens des valeurs et de l’engagement en politique »

 

Cette élection cantonale est en effet tout à fait atypique : elle a été voulue pour permettre à Isabelle Balkany de concourir pour la présidence du Conseil Général des Hauts-de-Seine.

 

Au cœur de la sarkozie, en plein Balka-Land, Manuel Valls viendra avec le talent et l’énergie qu’on lui connaît défendre le sens des valeurs et de l’engagement en politique.

 

Ce sera, n’en doutons pas, une soirée dynamique, chaleureuse et fraternelle qui réunira toutes celles et tous ceux qui veulent que cela change à Levallois-Perret et dans les Hauts-de-Seine.

 

Madame Balkany pensait venir se mettre au chaud sur le canton sud de Levallois-Perret : Pour le coup, c’est effectivement beaucoup plus chaud que prévu.

 

Après Bertrand Delanoë, Jean-Paul Huchon, Laurent Fabius, Michel Sapin, Marylise Lebranchu, Philippe Kaltenbach et bien d’autres, c’est Manuel Valls qui, le 11 mars, viendra apporter son soutien à Jean-Laurent TURBET pour contribuer par sa présence à la victoire le 27 mars prochain.

 

La venue des "Ce qui m'effraie le plus, ce n'est pas l'oppression des méchants, mais l'indifférence des bons" ténors socialistes a pour but essentiel de lutter contre l’absentition, toujours forte lors des élections cantonales et encore plus forte lors des éléctions cantonales partielles.

 

« Ce qui m'effraie le plus, ce n'est pas l'oppression des méchants, mais l'indifférence des bons»,  disait Martin Luther King .

  

Il nous reste trois semaines pour convaincre les bons que nous pouvons gagner !

 

Jean-Laurent TURBET

 jean.laurent.turbet.levallois@gmail.com

Valls.jpg

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article