Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog citoyen de Jean-Laurent Turbet

Marine Le Pen et les protestants... Toujours la même obsession maurassienne de l'extrême-droite. Décidement rien ne change en lepénie...

19 Avril 2017 , Rédigé par JL Turbet Publié dans #LePen, #Racisme, #Protestantisme, #Protestant, #Huguenot, #Réforme, #Antisémitisme, #Politique, #Présidentielle 2017, #EnMarche, #EmmanuelMacron, #France, #Histoire, #Maurras, #ExtrêmeDroite, #Collaboration

Marine Le Pen et les protestants... Toujours la même obsession maurassienne de l'extrême-droite. Décidement rien ne change en lepénie...

Décidément chez les Le Pen, père, fille, petite-fille et nièce rien ne change...

On veut nous faire croire que Marine Le Pen en a définitivement fini avec l'extrémisme d'extrême-droite et avec les vieux fantômes du passé? Il n'en est rien.

Marine Le Pen était interrogée ce mardi 18 avril 2017 sur TF1.

Résultat de recherche d'images pour "Edit de Fontainebleau 1685" Lors de l'entretien  la présidente du FN a d’abord cité le nom du cardinal de Richelieu comme "modèle et inspiration" avant de s’en prendre… aux protestants. Voici cet échange avec le journaliste Gilles Bouleau :

- Gilles Bouleau : Y-a t-il dans votre panthéon politique un homme ou une femme qui vous serve de modèle, d’inspiration ?

- Marine Le Pen : En ce moment, Richelieu. Le promoteur d’un Etat moderne, qui a refusé justement peut être qu’une religion prenne le pas sur la France, oui sûrement.

- Gilles Bouleau : Il n’a pas été très amical avec les protestants…

- Marine Le Pen : Qu’est-ce que vous voulez ? C’est peut-être les protestants qui avaient des exigences à l’époque qui allaient à l’encontre de la Nation
.

On pourrait s'étonner de cette saillie de la présidente du Parti d'extrême-droite contre les protestant... si cela n'était pas justement une habitude de l'extrême-droite française que de s'en prendre aux protestants... mais aussi à bien d'autres !

C'est bien une vieille tradition de l'extrême-droite et Marine Le Pen est en cela la digne héritière de son père comme de la tradition de l'extrême-droite en France.

Résultat de recherche d'images pour "Charles Maurras" A titre d'exemple, voici un document du chantre de l'Action Française, Charles Maurras, publié en 1905 en plusieurs épisodes dans La Semaine littéraire de Genève et repris avec des notes pour le lecteur français dans la Gazette de France.

Le prétexte en est une réponse à un ouvrage d’un politologue suisse, Les Deux Frances, auquel Maurras répond : 

"Les années 1789, 1790, 1791 et 1792 ont été marquées en France par une série de « libérations » dont on n'a pas assez suivi les effets : la nation juive a été promue à l'existence civique, les huguenots, proscrits ou émigrants de 1685, ont été rétablis dans tous les droits communs. Les écrivains nationalistes observent que nos juifs ainsi naturalisés n'ont cependant pas cessé de former une communauté très particulière, un État très distinct de l'État français ; leurs alliances constantes, soit entre eux, soit avec leurs congénères du nord et du sud de l'Europe, accentuent encore cette différence de la société juive et du reste de la société en France. Un grief analogue, quoique très différent dans son point de départ, est relevé contre les cinq ou six cent mille huguenots recensés parmi nous. D'un sang français irréprochable à l'origine, on regrette que leur dissidence intellectuelle et morale, les rapports qu'elle leur créait avec les plus redoutables de nos concurrents étrangers, n'aient pas été corrigés et tempérés méthodiquement ; une mentalité assez différente de la mentalité historique française devint le partage du monde protestant. Il en résulte de plus en plus une secrète guerre, non de race, non plus de religion, mais, en quelque sorte, de civilisation, de pensée et de goût ; je dirai hardiment que, de ce côté de la France, la plupart des éléments qui ne sont pas étrangers, ni mêlés d'étrangers, sont très certainement exposés à devenir tels. Une colonie étrangère très remuante et très influente se forma enfin sur la lisière de ces petits mondes trop caractérisés et trop séparés. Joignez une société secrète, venue, disent les uns d'Allemagne et, selon d'autres, d'Angleterre, qui semble avoir servi de lien général, de bureau d'embauchage et de recrutement à ces Français trop récents ou trop pénétrés d'influences hétérogènes : la franc-maçonnerie.

Organisation maçonnique, colonie étrangère, société protestante, nation juive, tels sont les quatre éléments qui se sont développés de plus en plus dans la France moderne depuis 1789. Il est très remarquable que l'introduction, le retour ou les progrès de ces quatre éléments aient coïncidé :

  1. Avec la chute de la dynastie nationale, axe de notre État ;

  2. Avec la désorganisation de la noblesse et du clergé ;

  3. Avec la ruine des corporations ouvrières ;

  4. Avec l'abolition des privilèges propres aux villes et aux provinces ;

  5. Avec l'institution des départements, unités territoriales absolument fictives, souvent contraires aux traditions, aux habitudes et aux intérêts locaux ;

  6. Avec la persécution du catholicisme ;

  7. Avec l'établissement du partage égal des héritages qui limite l'autorité des pères de famille et diminue la natalité ;

  8. Avec l'achèvement de la centralisation ;

  9. Avec la domestication de la science, par la mainmise des bureaux sur les académies et l'Université".

 

Marine Le Pen est tout à fait en, cohérence avec sa nièce Marion Maréchal Le Pen.

Qu’avait donc dit Marion Maréchal Le Pen députée du Vaucluse, le 5 juillet 2015 au Pontet dans son discours de lancement de campagne pour les élections régionales de décembre 2015 ?

« La Provence est une terre d’identité et de résistance. Résistance des princes provençaux face à l’invasion sarrasine, résistance face à la terreur révolutionnaire, face à la réforme protestante, face à l’occupant allemand, face au funeste projet de l’Union européenne en 2005 ». (Marion Maréchal-Le Pen, discours du Pontet, 5 juillet 2015).

Marion Maréchal Le Pen est par ces propos dans le droit fil de l’extrême-droite française au moins depuis l’affaire Dreyfus.

Et fidèle à l'extrême-droite maurrassienne, xénophone, raciste dont le credo est l'exclusion des « quatre états Confédérés » incompatibles avec le fait d'être français.

Marine Le Pen et les protestants... Toujours la même obsession maurassienne de l'extrême-droite. Décidement rien ne change en lepénie... Ces « quatre états Confédérés », ces « quatre piliers de l’anti-France », définis par Charles Maurras dans son ouvrage écrit  en 1949 en prison (pour faits de collaboration avec les nazis) intitulé « Pour un jeune français » : Les protestants, les francs-maçons, les juifs et les métèques. Il s'agit là de la doctrine du Nationalisme intégral développée par Charles Maurras.

Il est évident pour lui que ces "quatre états confédérés"  ne peuvent en aucun cas faire partie de la nation française.

L’anti-France ce sont d’abord des ennemis de l’intérieur et au premier chef les protestants, les « idées suisses » tant décriées par Maurras, celles qui mêlent les idées de Jean Calvin et de Jean-Jacques Rousseau dans une même détestation.

Pour l’extrême-droite maurrassienne, le début de la fin commence donc avec la Réforme. Après tout s’enchaîne…

Mais que veut donc dire Marine Le Pen en filigrane lors de cet interview sur TF1?

En 1685, la France, fille aînée de l'Eglise Apostolique Catholique et Romaine a refusé qu'une "religion prenne le pas sur la France", cette religion prétendument réformée, les protestants, et les a donc expulsés.

En 2017, la France doit refuser qu'une "religion prenne le pas sur la France", cette religion étant l'Islam et - par un parallélisme des formes - que l'on fasse en 2017 aux musulmans ce qu'on à fait aux protestants en 1685 : qu'on les expulse !

Vous comprendrez bien qu'il faut tout faire - dès le 23 avril - pour que la candidate de l'extrême-droite soit battue !

Pour moi il n'y a qu"un seul vote utile pour ce faire : le vote pour Emmanuel Macron.

 

Jean-Laurent Turbet

Conseiller Municipal de Levallois-Perret

#EnMarche

Avec Emmanuel Macron

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article